• Tiens, allez voir la chronique de Laurent Greilsamer intitulée « Comment peut-on être bling bling ? », dans le Monde du 8 janvier 2008 . C’est étonnant dans le genre qui tourne autour du pot pour dire la « gêne » que causent résolument les faits et gestes « bling bling » de Nicolas Sarkozy. Pourtant, rien n’est particulièrement gênant dans le comportement de M.Sarkozy ... si ce n’est qu’il doive finalement représenter un pays qui se prétendait (récemment ?) une forme de modèle éthique. Rien n’est non plus de si paradoxal dans son goût pour le fric et les choses qui font du bien au ventre ; si les BOF ont fait fortune et que les 4x4 pullulent, c’est qu’il y a dans notre pays une part non négligeable de sa population qui ressemble au président Sarkozy. Lequel a d’ailleurs été élu par des gens qui devaient bien lui reconnaître des qualités.

    C’est finalement ce problème de « reconnaissance » qui rend si difficile l’analyse … sauf à dire clairement qu’il n’est pas possible pour l’analyste du Monde et la frange effarée de la population française qui attend toujours que ses élus ne se servent pas les premiers et montrent l’exemple (le bon), de se reconnaître dans ce président là. Non pas parce qu’il ressemble à un citoyen « vulgaire », lequel mériterait le respect au même titre que n’importe qui, mais parce que les enjeux politiques, sociaux et économiques,  que chacun pressent passent par l’instauration d’un pacte social basé sur le respect mutuel et la confiance de tout un chacun dans les règles du jeu et l’impartialité des arbitres … Que diantre !

    Dédou


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires