•  

    Chat-qui-rat fait se lever bien des yeux. C’est qu’l’animal tape fort où ça fait bien mal aux Mâles. Mais qu’c’est beau c’virolo du bassin chat-qui-rien ! Alors à force de riens et de rien de rien où plus rien ne se retient beaucoup ont pu être tentés d’y envoyer les mains (ce dont bien entendu on ne peut incriminer le petit chat en tous lieux et toutes époques …). Et si des dés jetés aussitôt escamotés se font pincer parfois dans l’urgence d’un rut ce n’est qu’un discret symptôme de la situation de misère dont nous tous mâles embouchés ne savons pas vraiment sortir (hormis par une lobotomie du zizi). En conclusion de la brève : que la garde erre donc l’encor’ bien haute opinion de lui même pour s’pavaner au bras d’une immense dinde pour sauver l’honneur de nous tous qui souffrons de n’être plus que vieux pas toujours beaux après avoir été jeunes souvent très cons !

    Et puis, ressers moi de ce rosé bien frais, Ginette, qui me fait voir trouble et rêver que demain je serai star du système comico-médiatique qui nous sert chaque jour son spectacle de claquette occupatoire et lobotomisant (mais pas du zizi !).

    Bises

    DDD (Dédoudou)

     


    votre commentaire