• Burnous maous !

    Le quart d'heure anticonsummériste de Dédou Criticum (nlle rubrique publiée quand bon lui semble)

    Burnous maous !

    Un nouveau produit est mis en vente sur le marché français, ça s’appelle " Burn ". Les autorités médicales françaises sont assez unanimes pour considérer que ce truc là t’explose la tronche, affole ton rythme cardiaque et peut s’avérer franchement nocif à forte dose et/ou mélangé à de l’alcool. Alors, ça me choque. Non, non, pas parce que ça paraît un peu con de dire que ce truc là nuit à la santé tout en l’autorisant, mais parce que d’autres produits, plus " doux " sont farouchement réprimés et que l’on peut s’attendre à des discours fortement hypocrites sur le pourquoi de ce régime de faveur pour le Burn. D’ailleurs, c’est commencé… J’ai entendu la ministresse de la santé faire de maous costaudes propositions pour limiter les dégâts : on va fabriquer des millions d’imprimés qui seront distribués sur les points de vente du Burn pour en expliquer tous les inconvénients. Sans vouloir jouer les contrôleurs de cour des comptes, c’est un tantinet choquant. Pourquoi de l’argent public viendrait-il accompagner la commercialisation de ce machin, alors qu’en l’interdisant on en limite d’office les dégâts et on s’économise les imprimés, affiches, et toutes ces conneries qui ne serviront à rien. A moins, comme le disent certains, que Burn ait comme son pôte Ogéhème quelques zamis compatissants chez nos glorieux gouvernants actuels ... Alors, tiens, puisqu'on y est, faites vous servir deux ou trois Burn; en cherchant un peu vous trouverez aisément quelques tronches de cakes de la France d'En-Haut à éclater ! ! ! Au final et en guise de compensation les mêmes légaliseront peut être des trucs qui vous font les moeurs plus douces. Pour être honnête, je recommande quand même fortement de rester dans l'entre-deux (chez Dieu) et de plutôt faire honneur au fruit de la vigne...

     

    Photo JLV


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :