• Election d'électrons

    Et bravo les Bretons. Merci les Charentais. Bisous aux Toulousains ... Gardez le cap et la bonne main. Conservez le sourire et envoyez se faire foutre les vils sans lendemains, les naseaux transis, les pinceaux communicants, les filous fillioniens, les méchants sarkoziens et les marcheurs zopas. Bibiche me disait tout à l'heure "j'aime bien ce philosophe Grec qui dit que les zhumains n'ont pas de racines mais seulement des pieds". Et moi j'aime bien Bibiche ... Et puis, j'aime bien mes pieds, parce qu'ils m'aident à me déplacer et à aller voir ailleurs ce qui s'y passe. J'irai donc prochainement embrasser Toulouse et puis la Bretagne, en passant par les Charentes. Et j'embrasserai sur mon chemin tous les gens souriants (je me serai rasé un peu auparavant et brossé les dents jaunes). En clair, je dirai à tous mon petit bonheur de voir cette nation composite s'offrir de temps en temps un sursaut d'orgueil qui rappelle les valeurs de sa lointaine Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Parce que ce dernier (le citoyen) y'a des coins où on se demande s'il existe encore. Foutus Marseillais, pour tout dire, qui votent par exemple  pour le FN dans des proportions qui excèdent même le taux de descendants de Gaulois qu'on peut rencontrer ici (à supposer que la gauloisitude expliquerait d'une quelconque façon la bêtitute bestialisante de l'adhésion aux thèses de ce parti). Bref, résistez pour nous ... et mettez une grosse dose de bromure dans l'eau de la Durance (qui alimente Marseille en eau potable) de façon à éviter que nous nous reproduisions trop vite (et notre connerie avec)...

    Dédou


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :