• Le petit Lexique époustouflé du quinquennat en cours …

    NEW !

     

    Le petit Lexique époustouflé du quinquennat en cours …

    Par Dédou Epistemologicum *

     

    A. comme Arnaquer ou Atterrer

    . Difficile de choisir. J’aurais peut-être dû démarrer par Arnica (cette plante qui soigne les bosses et les coups). En tout cas, impossible d’aller vers Allégresse ou Apologie. Bref, sentiment que les citoyens de France n'ont jamais été aussi pris ouvertement pour des Anes. Mais, on peut imaginer qu’arnaquer un âne finit par l’atterrer jusqu’à ce qu’il rue … On peut rêver.

     

    B. comme Bazar

    . C’est du persan et ça veut dire " souk ". En marseillais, on dirait " putain, c’est le bordel ". Des baudets, des bougres et des bordilles (ça veut dire " voyous de la pire espèce " en marseillais). Voilà la distribution qui nous est proposée. Le scénario : c’est le Bazar, les personnages sont lâchés sur scène et cherchent à s’en sortir. Les forts survivront. Belle histoire.

     

    C. Comme Citoyen

    . Qui c’est celui-là ? On n’en parle plus ! Il faut dire que pour fabriquer du bien-pensant, il faut de l’exemplarité, de la rigueur comportementale et de la sincérité idéologique. Disons que ça fait beaucoup et que c’est un peu cher quand on a tout mis dans la Rollex et les Ray-Ban (marques qui fabriquent d’excellents produits qu’il faut se garder de critiquer ! mais dont on peut aussi n’avoir rien à foutre !).

     

    D. Comme Distorsion

    . Littéralement, une aberration qui met sens dessus-dessous les objets qu’elle affecte. Merci messieurs les communiquants, les publicitaires et les conseilleurs. Le Peuple est heureux de savoir que vous vous occupez de lui et qu’il peut circuler sans rien voir. Entre l’image déformée et l’arnaque , le pas semble avoir été franchi. Le problème, c’est quand le badaud s’en rend compte … ça lui donne envie de ruer …

     

    E. Comme Enfiler

    . Oui, des perles ! Tires-toi de là Gérard ! Descends si t’es le fils de l’Homme ! Angela c’est une robuste qui te met flagada ! Et Carla c’est celui qui la mérite qui l’a ! D’ailleurs, ce soir j’lui ramène un sac Vuitton gratis et à l’œil … Ayons le sentiment que c’est de l’art, de la performance et du hasard parfois. Sinon, couillons, on est mal barrés !

     

    F. Comme Fossoyeur.

    Il en fallait un me direz-vous. Y fallait faire des raies-formes pour nous remettre le pied à l’étrier asiatique et nous faire fouetter le coche de la mouche. Et donc c’est lui. Le Faux-Soyeur, celui qui fait l’hypo-crite mais qui n’est pas un cheval de trait. Juste un malin rongeur qui fait des trous histoire de voir s’il n’y a pas un bout de gruyère qui traîne encore quelque part. Du don de soi vous-dis-je, du don de soie pour les plus doux …

     

    G. Comme Germanitude

    . Nous sommes zamis avec les Zallemands ! les Ricains ! les Portoricains (pas sûr) ! les Syriens ! les Zégyptiens ! les Sud-Zafricains ! les Tunisiens ! Etc. Ce n’est pas une critique de le fraternité entre les Zhommes que l’on peut appeler de ses vœux. Non, c’est juste une façon de dire que l’on ne peut pas aller partout dire n’importe quoi sans risquer de se faire passer pour le dernier des n’importe qui et ceux que l’on est censé dignement représenter avec. Donc, avec Germe et Nullitude, je te fais un néologisme.

     

    H. Comme Hétéro et sexuel

    . Car il faut de la couille pour se revendiquer du King. Il faut de la Harley façon police de L.A.et de la donzelle à longues jambes et sourire qui te tue net. C’est Rock and Roll mon pôte d’être le chef. Faut donc de l’attribut qui va droit au but. Un à zéro. C’est pas mal comme score ! Je t’y ai planté un de ces penalty à la gardienne du but d’en face qu’elle en a encore mal au cul. Etre président, c’est foot !

     

    I. Comme Idiome.

    Mais oui, il y a un langage à décrypter derrière tout ça. Du mépris, de l’inculture, des préjugés à la pelle, de l’intéressement aux résultats, des zamis à choyer ... ça en fait des valeurs et des avaleurs à défendre. Et puis dans Idiome, y’a Idiot, on aime bien que celui d’en-bas soit un peu bête ; c’est un peu comme quand tu plumes un poulet, t’as pas envie qu’il te déclame du Maïakovski.

     

    J. Comme Juré(-

    Craché). Y’a rien à craindre, le Juge est endormi, les Jobards et les Jaunes sont mes zamis, et les Judokas protègent mon caca. Tous les " J " votent donc pour la loi de la Jungle et quel que soit le crachat donnent leur langue au chat. Et le chat, c’est le chef. Ce qui me permet de jurer sans jugeote et d’espérer être réélu. Voilà, le tour est joué ! A voir …

     

    K. Comme Képi

    et pas Keffieh. On l’a compris depuis longtemps, la peur recroqueville et rend con. Avec des médias qui vendent du meurtre, des zoulous qui font les zouaves dans les cités et quelques fous du volant, je te fais une république kloportisée. A toutes les occasions, je te sors le Képi et je te maudis le Keffieh. Elémentaire mon cher Couillon’.

     

    L. Comme Lambada

    . Et pourquoi pas Berlusconi Premier ministre de la France et ministre de l’information par contumace (con tu masse, plutôt). Les Français sont tristes. Un peu ringards, regardants sur les sous qu’on veut leur prendre, inquiets pour l’avenir et bourrés de (mauvais) principes. Ils manquent de Sexe et de Rock and Roll. C’est évident. Et la Lambada, c’est les deux à la fois. Sexe et Rock. Je vous le dis mes Frères.

     

    M. Comme Menottes

    , bien sûr. Cet instrument n’est pas démodé. Non. On s’en sert pas assez. Alors pourquoi pas une Menotte Grande Cause Nationale ! Des performances artistiques et aussi du sexe (encore). Et de la Violence, avec Menottes. La vraie vie quoi. Du gyrophare, du magnum (le 348, pas le Taittinger) et de la menotte. Mais qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

     

    N. Comme Nullité

    . Parce que la parole vaut bien peu si elle ne porte ni volonté réelle, ni gestes à venir. Elle devient vite aussi Nulle que son locuteur. Lequel peut gesticuler tant qu’il veut et Jurer-Cracher (voir plus haut) trois fois par jour, on n’y croit pas (ou plus, pour les naïfs d’hier). La Nullité a cet inconvénient qu’elle colle à la peau et discrédite pour longtemps. Sauf Miracle, Menottes, Képis et Lambada, dans une conjonction astrale parfaite.

     

    0. Comme OPA

    . Certes, il s’agit d’un sigle et ça ne devrait pas compter. Mais qui fait les règles ? Hein, qui fait la loi ? La Bourse. Pas celle du King. Non, celle des zinvestisseurs, spéculateurs et fondsdepensionneurs. Donc, on peut considérer qu’OPA est valable. A moins d’être un de ces décroisseurs qui veulent nous faire croire que l’Homme peut être replacé au centre du débat, avec partage, intelligence collective, solidarité entre les peuples, etc. Dans ce cas, c’est sûr, OPA n’a pas sa place. Mais on n’en est pas là.

     

    P. Comme Pusillanimité.

    On s’y fait, on s’y fait. Faut reconnaître que ces grands groupes mondiaux, avec leurs zavocats d’affaires (genre le maître de l’Elysée), leurs milliards de zéros et leurs zogéhèmes biotechnologiques, eh bien, ils nous coupent la chique ! Alors la Démocratie, avec toutes ses Distorsions et ses pièges à Couillons, on finit par se demander si on peut en attendre encore quelque chose. La vraie question c’est quand même : et qu’est-ce qu’y a ce soir à la télé ?

     

    Q.

    Comme Cul ? Comme Côtelette ? Non, comme Quadrature. Je te la mets la tête au carré ? Vas-y, approches ! Ce putain de Cercle, y voulait que je te l’angularise. Il a vu de quel bois de sandales je me chauffe. Parce que le carré, c’est comme le cube : c’est pas chez nous qu’on a besoin ! Nous, on est des artistes ! Des filsdeferristes ! Des gosses de Neuilly élevés à la dure ! Qué Quadrature ? Si tu fumes, j’t’le dis, je t’explose. N’importe quoi …

     

    R. Comme Roger

    . Un beau prénom français. Un label de qualité pour la biscotte bien de chez nous. On n’y pense pas assez à ce prénom quand on fait des bébés. On fait d’ailleurs pas assez de bébés. D’où ce conseil d’ami, faites des bébés qui s’appellent Roger. On vérifiera désormais sur les registres d’état civil, au-cas où certains n’aient pas encore compris dans quel monde on vit.

     

    S. Comme Saltimbanques

    . Des gens de Gauche ! Des Hurluberlus ! Des Ecologistes et des Viticulteurs Bios ! Méfiez-vous de toute cette engeance qui vous rabat les zoreilles avec de bons sentiments. Ils sont comme tout le monde, oh oui : tu leurs sors un stylo Montblanc, ils veulent te le piquer ! Tu les invites à la maison, ils repartent avec ton jet privé et ta ginette top model. Les Sales-Timbanques sont à nos portes ! Méfiez-vous braves gens, ils pourraient vous siphonner l’essence dans le réservoir et pomper la retraite tant méritée du grand-père !

     

    T. Comme Testament

    . Il est probable que nous en soyons là. Autant s’y préparer. On peut être certains qu’il y a autre chose après. Peut être des anges ou des diablotins, peut être un grand silence. Dans les deux cas, du changement et un héritage qui te survivra. Alors, comme Testament, Tête de Mule, même si t’as pas de gosses, fais toi pousser des Testicules et reprends-toi. Juste pour pas qu’on dise que t’étais complètement con.

     

    U. Comme Ubu

    . Bien sûr. Tout le monde en a entendu parler. Le problème, c’est que ce coup là c’est pour de vrai. Il a le bouton rouge sous le doigt et cent quarante millions d’Euro de faux frais annuels, pour encore quatre ans. Alors, faut délicatement l’éloigner de tous les déclencheurs d’obus et de gaz toxiques. Le rassurer. Le bercer tant que la traversée n’est pas terminée. Et gare aux remous : on ne réveille pas Ubu qui dort.

     

    V.

    Comme Variante ou Variation. J’hésite. Mais on hésite tous. Au final, on a toujours l’idée de changement. De ce latin Variatio qui te dit que sur la durée tu peux t’attendre à ce que les choses ne demeurent pas identiques à elles-mêmes. Ce qui n’est pas inacceptable en soi. Au contraire. Mais ce qui peut gravement inquiéter quand, sur un rythme de Lambada, ça bouge dans tous les sens.

     

    W. Comme Waterproof

    . Sans la moindre hésitation. Insubmersible. Pas coulable. A l’abri des balles. Même pas mal. Et I like the Police of New York ! Ces mots anglais, ça fait du bien quand même ! Pourquoi ces bœufs de Français se méfient tant des Rosbifs ? Les Rosbifs, eux, se méfient pas des Français ! Même qu’ils s’en foutent ! Tellement qu’ils sont petits et enquiquineurs ! De qui on parle là ?

     

    X. Comme Xénophilie

    . Même le petit Robert constate que le mot est rare. Xénophobie, ça le fait mieux. Bizarrement, l’humanité a toujours été riche de ses Variations et de sa diversité génétique. Généralement accueillante, malgré des remous réguliers. Et finalement plutôt Xénophile, considérant que l’Humain n’aime rien tant que voyager, se changer les idées, penser Tropiques et plats exotiques, et se découvrir de nouveaux zamis chez ceux qui pourraient lui faire peur.

     

    Y. Comme Yom Kippur

    . Et oui. On a tous quelque chose à expier. Oui, toi aussi Nicodème. Mais faut pas le reconnaître en baratinant. Faut une vraie prise de conscience. Une vraie retraite sur soi même (pas au Fouquet’s ou au Ritz, même si c’est tentant). Un vrai repentir qui te rend modeste et Xénophile et Citoyen et Saltimbanque et Keffieh et pas menteur. Ah, c’est ni Yom Kippur, ni le Grand Pardon dont on a besoin, mais une improbable Métamorphose ovidienne. Bon …

     

    Z. Comme Zapper

    , mais Zipper aussi sans se coincer le Zizi. Va falloir se protéger quand même encore quatre ans. La Zapounette ne suffira pas pour échapper à la Lambada et aux Distorsions discursives élyséennes. Se Zipper sous zune coquille risque aussi d’être inefficace. D’autant que le Zizi, on le sait, aspire à sortir dès que les beaux jours arrivent et que c’est là qu’on le coince au moindre excès de vitesse ou au premier abus d’alcool ou de tabagisme. Va plutôt falloir se Zerrer les coudes !

     

    * Marque déposée

    (c’est pas vrai, mais ça fait chic !).D’autre part et par ailleurs, le Lexique sera peut-être enrichi au fil du temps et de mon inspiration-aspiration-dégustation de vin de messe.

    ___________________________________________________________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :