• Monte-bourrage

    Quand un photocopieur ne photocopie plus, c’est la plupart du temps qu’il y a bourrage. Le constat n’est pas neuf au royaume des urnes. Et ce Monte-Bourre descendu pour un seul jour ici-bas là où s’arrête la raie-publique des francs aurait tout de même dû le savoir, sauf à tomber de la lune les yeux fermés ! Surtout qu’en peau-lithique le Monte-Bourre n’est ni un tendre, un naïf ou un neuf (quoi qu’il ne crache pas sur les poules). Bref mon zozio, il passait par là et s’est rendu compte que sur Mars on clientélisait et on féodalisait sans vergogne et avec encore moins de discrétion qu’au Nord de la Loire où c’est connu tout est toujours plus bon, même le cochon. Alors il s’est pondu un RAPPORT et l’a remis en secret en deux mille exemplaires à l’Aube-Riz (parce que pour la faire rire faudrait d’abord la déconstiper) qui elle n’y’a rien vu de chaud-quand parce que tout y baigne dans une huile tiédasse qui est un peu la même dont elle s’oint (tsoin-tsoin) tous les matins (tin-tin) avant de se mettre le coup de fard à joue bien net pour passer à la télé et faire bonne figure et concernée (mais con-cernée aussi par les temps de con-testation qui courent). Alors voilà, quelle que soit l’opportunité du rat-porc, ce qu’on voudrait bien savoir, juste en temps que citoyens cons-ternés, c’est s’il y a eu ou pas pied-de-biche sur argent public ? Parce que finalement, sauf mobilisation générale sincère et prise de conscience péessienne inespérée (par exemple pour réadapter la politique aux vraies attentes des citoyens), qui en a encore quelque chose à foutre des règlements de compte entre crabes peau-lithiques, corps-rompus et cons-plaisants par essence et jeux de pinces ? !

    Dédou Crustacéum


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :