• Niaiseriettes

    Je suis niais un beau jour d'été. Oui, oui, niais au monde. Comme on tombe d'un fruit pour en être le pépin. Niais tout cru et nu alors que pourtant y'avait pas d'endroit où se baigner là tout de suite mais je pressentais que pas loin y'en avait alors je m'éais fait tout beau comme un pépin en maillot de bain. Bref, je suis niais et je me l'assume. Tous les matins, je me dis, putain que c'est bon d'être niais ! Tout m'échappe et je sais pas calculer, commenter, articuler, faire des plans sur les comètes ou décrocher des lunes, enfumer les brumes ou séduire les foules, faire le plein des votes de mes pairs ou de mes moitiés ou des légumes du potager ou des classes ouvrières ou des petits commerçants ou de toutes catégories sociales con-fondues en une masse à malaxer ... Je sais donc rien faire d'utile à la société et à ses appareils (et ses gènes itou). Mais j'ai la grande certitude que toute ma niaiserie est un cadeau ... bien que je ne sache pas de qui, parce que personne dans ma famille élargie ne souhaite se reconnaître niais. Et donc, bien qu'un peu seul, je ne me vis pas mal accompagné. Et vous invite à en faire autant chaque fois qu'à force d'être enfumé vous vous égarez et à garder la certitude qu'un niais vaut mieux que deux enfoirés.

    Bises

    Dédou


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :