• Nos frères, les Expulsés ...

    Nos frères, les Expulsés ...

     

    Il y a quelques mois , Paul COSQUER écrivait dans AgoraVox qu’  " à notre époque, Ghérasim LUCA aurait été expulsé de France " vu qu’il a " passé quarante ans en France sans papiers ! " (bien que considéré par Gilles DELEUZE comme le "plus grand poète français vivant"). Juif, né en Roumanie, LUCA abandonna sa langue natale, "coupable des plus innommables atrocités" au bénéfice du français. Sur le point d’être expulsé de son appartement parisien, il s’est suicidé le 9 février 1994 en se jetant comme tant d’autres dans la Seine.

    Aujourd’hui, parmi les dizaines de milliers d’expulsés de France dont se targue le pouvoir sarkozien, il y a peut-être ou peut-être pas des LUCA, mais certainement des gens qui avaient une belle idée de la France (celle des Droits de l’Homme, de la Tolérance, de tous ces produits de luttes sociales et de productions éthiques qu'on veut nous faire passer pour "dépassés" ...) et inévitablement des êtres humains fragiles.

    Sur ce dernier point, ayant le vin aigre ces derniers temps, je voudrais qu’un jour quelqu’un ait les moyens de s’intéresser au devenir des Expulsés. QU’ADVIENT-IL D’EUX APRES LA RUPTURE ? Cette question, qui n’est plus du ressort de l’Expulseur, pourrait néanmoins engager sa responsabilité. Parce que si j’embarque dans ma bagnole un bon Français et que je vais l’abandonner au milieu du Sahara, les justices française et algérienne par exemple seront en mesure de me reprocher des choses. Et si l’autre en crève, je serai fort légitimement poursuivi pour homicide (peut être involontaire, puisqu’en fait je voulais juste lui faire voir du pays et toucher du doigt le sable chaud).

    En clair, si les Etats ne sont plus responsables de rien et ne se préoccupent pas de la gravité de leurs actes, sont-ils encore capables de parler au nom des peuples ? ? ?

     

    Dédou Provocatum


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :