• Trans qui lit thé

    Si ta cousine était lesbienne, tu ferais quoi ? Hé bien, moi, je ferais rien ! Ah bon, tu ferais rien, rien de rien, comme si de rien n'était alors même qu'elle pratiquerait assidument une pratique pas prévue par Mère Nature qui voudrait que tout geste sexuel fut destiné à se reproduire ?! Hé bien, non, moi je ferais rien, je laisserais ma cousine courir dans l'herbe et brouter le gazon comme ça lui chante ! Ah, ça alors, t'es super cool, libéral et open style, j'aimerais bien avoir un cousin comme toi ! Ben non, je ferais rien, rien de rien, comme d'habitude, c'est toujours comme ça quand je comprends pas, et d'ailleurs ça sert à quoi une lesbienne ? Putain, tu crains, tu réagis pas par choix ou parce que t'as la tête vide ? Ben, j'sais pas, j'ai pas de cousine ! Et alors là ... je suis sorti. La discussion de comptoir de bar tabac m'avait épuisé. J'étais un peu bourré, mais pas assez pour me rendre compte du vide de la discussion : avoir une cousine lesbienne quand on a pas de cousine, putain, ça craint ! J'ai donc repris mon chemin. Et petit à petit, je suis arrivé chez moi. Ma compagne, elle, elle a pas d'aspirations ni de cousines lesbiennes. Mais néanmoins, je me suis demandé, est-ce que tu l'aimerais moins ta poupoune si elle avait une cousine lesbienne ou si elle l'était elle-même ? Non, je crois pas que ça influencerait mon jugement. Elle resterait ma poupoune sereine et patiente et pleine de bon sens. Et je vous passe l'énorme liste de ses qualités... Et là, je me suis dit : qu'est-ce qui est rédhibitoire finalement, à part la connerie qui s'étale partout en nos temps ultralibéraux de l'extinction du libre arbitre ? Ce qui est rédhibitoire me suis-je constaté pantois c'est ce propos raie-dit-bitoire qui narcissiqueusement met la queue intestine au coeur de nos existences mutines ! Ce truc. Con. Mais qui marche. Qui est là pour obliger le plus grand nombre à penser en rond. Et qui te désigne par ici une cousine lesbienne, par là un trans-qui-lit (certainement des romans à l'eau de rose) et un peu plus loin un gay luron communiste et farceur. Autant de catégories bien pratiques quand il faut que la bêtise se fasse bête et méchante et se trouve des boucs et des émissaires.

    Dédou solidaire des laisse-biennes et autres


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :